Tête-d_or-(2)
Tête-d'or-(1)
Tête-d'or-(3)

Visitez le Parc de la Tête d’Or à Lyon : un écrin de verdure dans la ville

Appréciez votre visite guidée à Lyon

Le Parc de la Tête d’Or, situé au Nord de Lyon dans le quartier des Brotteaux, est le poumon vert de la cité. Avec ses 117 hectares de végétation, son lac, son parc zoologique et ses quelques dizaines de milliers d’arbres, il offre aux Lyonnais un espace plaisant et reposant. C’est aussi un lieu chargé d’histoire, dont la construction et l’ouverture remontent au dix-neuvième siècle, que nous vous proposons de visiter.

Tarif et conditions :

8 euros / personne – Prévoir environ 2 heures.
Départ Place Bellecour au pied de la statue de Louis XIV.

Aux origines du Parc de la Tête d’Or…

Nous sommes en 1812 quand naît le projet d’un parc urbain à Lyon. L’objectif, selon le Préfet Vaïsse qui reprend l’idée, est de “donner la nature à ceux qui n’en ont pas”. Si la Presqu’île et la colline de Fourvière ont été envisagées pour accueillir le Parc, c’est finalement le quartier des Brotteaux (sixième arrondissement) qui est retenu. Il faut toutefois attendre 1856 pour que les choses se concrétisent : les terrains, qui appartiennent alors aux Hospices civils de Lyon, leur sont achetés par la ville. Les travaux démarrent la même année. Ils sont portés par les architectes-paysagistes Eugène et Denis Bühler, et l’ingénieur Gustave Bonnet.

Sous leurs directives, une digue est construite le long du Rhône voisin, ce qui contribue à rendre non-inondable une grande partie des terrains. Les travaux durent cinq ans, mais le Parc est ouvert au grand public dès 1857, soit un an après la mise en chantier. Il est aménagé autour d’un lac.

A mesure que les années passent, des aménagements supplémentaires s’ajoutent aux constructions originales. C’est le cas notamment du Jardin botanique de Lyon, qui est transféré des pentes de la Croix-Rousse au Parc en 1857. l’Orangerie suivra deux ans plus tard. En 1861, une activité de canotage est mise en place sur le lac. Les ajouts – dont celui du parc zoologique – durent jusqu’à la fin du vingtième siècle, preuve que le Parc de la Tête d’Or a trouvé bonne place dans le coeur des Lyonnais.

Où se promener à Lyon ? “Au Parc” bien sûr

Désormais, à Lyon, “le Parc” désigne la Tête d’Or, sans contestation possible. Tout proche du Palais des Congrès et bordé par le très chic Boulevard des Belges, il accueille chaque jours plusieurs milliers de personnes. Durant la belle saison, les pelouses sont prises d’assaut. Les joggeurs y sont légions.

Au-delà d’une promenade plaisante, votre guide vous entraîne à travers les allées du Parc pour vous en faire découvrir l’histoire et les secrets. Avec lui, vous vous arrêtez notamment devant les serres, la splendide Roseraie mais aussi les enclos des animaux. Notez-le : cette visite peut s’effectuer à vélo. Le retour se fait alors par le tunnel de la Croix-Rousse, qui réserve une partie de sa circulation aux modes de transport doux, et par les quais de Saône, entièrement réaménagés.

  1. De nombreux animaux... Le parc zoologique de la Tête d’Or :

    Dès les origines du projet, les frères Bühler avaient prévu des espaces consacrés à des animaux. Les installations prennent forme au cours des années à partir de 1861. Certaines d’entre elles accueillent des animaux exotiques (girafes, éléphants, singes, félins d’Afrique et d’Asie…). Le zoo est toujours ouvert au public et s’étend sur une grande partie du Parc.

  2. Des plantes... Les jardins botaniques et la serre :

    Le Parc de la Tête d’or abrite une impressionnante collection de plantes, parmi lesquelles des camélias, des cactus, des plantes carnivores… Une fabrique de plantation au Moyen-Âge est reconstituée. L’ensemble est mis en valeur et protégé sous de grandes serres qui s’étirent le long des grilles du Parc. Vous découvrez ce lieu paisible en compagnie de votre guide.

  3. Des fleurs... La Roseraie du Parc de la Tête d’Or :

    Le Parc comporte, en complément du jardin botanique et des serres, une magnifique roseraie qui s’étend sur pas moins de cinq hectares. Avec votre guide, promenez-vous parmi ces quelques 16 000 rosiers (450 variétés différentes).

Parc de la Tête d'Or
Parc de la Tête d'Or
Formulaire de réservation