L’ancienne capitale des Gaules et la capitale actuelle de la région Auvergne-Rhône-Alpes vaut bien sûr que l’on s’y arrête plusieurs jours. Ses quartiers historiques – le Vieux Lyon, la Croix-Rousse, la Presqu’île… – côtoient une architecture moderne et novatrice, notamment avec l’ancrage du quartier Confluence au reste de la cité. Toutefois, si vous visitez Lyon en famille et que vous n’avez que deux jours devant vous (un week-end ou des jours de semaine), il est nécessaire de faire des choix… et de sélectionner le meilleur.

Ne cherchez plus : nous l’avons fait pour vous ! Nous vous proposons de découvrir les quartiers les plus pittoresques et emblématiques de Lyon avec un guide passionné d’histoire et de culture locale. Découvrez ci-dessous le programme possible… et notez qu’une partie de ces visites – celles du second jour – peuvent s’effectuer à vélo.

Le premier jour : le Vieux Lyon et la Croix-Rousse

Commençons par les “classiques”… ou plutôt par les quartiers de Lyon qui portent le plus l’histoire de la ville, et d’abord les vieux quartiers de la cité. Ceux-ci s’établissent dans l’actuel cinquième arrondissement, à l’Ouest de la Presqu’île, au pied de la colline sur laquelle se dresse la colline de Fourvière. Ces lieux portent dans leurs gènes le passé gallo-romain de Lyon, mais aussi la période médiévale et la Renaissance. Avec votre guide, vous y découvrez notamment :

  • la rue du Boeuf et la rue Saint-Jean ;
  • la cathédrale Saint-Jean ;
  • les traboules de Lyon ;
  • la basilique Notre-Dame-de-Fourvière.

La visite se conclut par une étape plaisante dans un bouchon, restaurant traditionnel de Lyon.

L’après-midi, votre guide vous emmène cette fois à la découverte de la Croix-Rousse. Ce quartier, qui surplombe Lyon au Nord, se coupe en deux parties : son plateau et ses pentes. Les deux offrent de superbes panoramas sur le reste de la ville. La Croix-Rousse, secteur très alternatif et un peu “à part” de la cité, s’est développée autour de l’industrie de la soie au dix-neuvième siècle. La colline fut frappée, à cette époque, par les deux révoltes des Canuts, les ouvriers tisserands de la cité lyonnaise.

Il reste aujourd’hui de nombreux témoignages de cette époque, que votre guide vous fait découvrir. A son côté, vous visitez notamment :

  • les immeubles typiques de la Croix-Rousse ;
  • le gros cailloux, symbole du quartier
  • la cour des Voraces ;
  • plusieurs places, dont celle des Terreaux au bas des pentes, qui clôture la visite.

Le second jour : Confluence et le Parc de la Tête d’Or

La seconde journée de votre visite est consacrée, durant la matinée, à un quartier qui tranche singulièrement avec ceux que vous aurez visités la veille : celui de Confluence. Il se situe au sud de Lyon, là où le Rhône et la Saône se rejoignent. Initialement “enclavé” et séparé physiquement du reste de la cité par la gare Perrache, ce secteur a connu une importante rénovation urbaine, lancée dans les années 1990.

De nombreux bâtiments à l’architecture très moderne et audacieuse sont sortis de terre. Le quartier abrite aussi, dans sa zone sud, le musée des Confluences, qu’il est possible de visiter ensemble. Successeur du musée Guimet, son architecture est résolument moderne. Il abrite de nombreuses collections et expositions ayant trait à l’histoire et aux civilisations.

L’après-midi, enfin, le périple lyonnais se termine par une visite du Parc de la Tête d’Or, situé non loin du quartier des Brotteaux dans le sixième arrondissement. Ce “poumon vert” de près de 120 hectares, très apprécié des Lyonnais, comporte notamment un jardin botanique, ainsi qu’un zoo et une splendide roseraie. L’idéal pour achever tranquillement la visite de Lyon sur deux jours.