Lyon : capitale mondiale de la gastronomie

Si Lyon a perdu le titre de capitale administrative du pays, elle a gardé sa réputation de capitale mondiale de la gastronomie. Ses spécialités sont nombreuses, ses restaurants fameux et la cité a su garder sa renommée au fil des ans.

Les premiers restaurants étaient tenus pas des Mères (Mère Fillioux, Mère Brazier). Il existe encore de nos jours le célèbre restaurant de La mère Brazier, qui possède deux étoiles en 2017 au guide Michelin. Aujourd’hui ce sont les célèbres bouchons de la rue Saint Jean, de la rue du Bœuf ou de la rue Mercière qui perpétuent la tradition lyonnaise.

Les restaurants ont également su se renouveler et pratiquer une cuisine « tendance », tel le fameux restaurant étoilé (2017) « Tête d’oie ». Outre sa vue panoramique sur les hauteurs de Lyon, il propose des plats de poisson à base de Homard, d’écrevisse, de noix de Saint Jacques ou de Turbot et des plats de viandes avec des volailles tels la poule faisane ou le canard Colvert.

Les spécialités lyonnaises

Parmi ses spécialités Lyonnaises, vous trouverez les gratons que vous dégusterez à l’apéritif. Ce sont des petits morceaux de couenne de porc grillés.

En hiver, vous apprécierez manger un gratin de Cardons à la moelle qui sont des légumes ressemblant à la côte de blette. Dans les bouchons, vous trouverez de nombreux plats autour du porc, tel les pieds de porc grillés, le saucisson brioché, le tablier de sapeur, et tout ce qui a un rapport avec les tripes et les abats.

Vous n’oublierez pas le célèbre gâteau de foie de volaille, qui peut se prendre en entrée ou en plat principal, mais pas en dessert. Une des spécialités Lyonnaise est la quenelle (farine ou semoule, lait et beurre). Elles sont à base de brochet ou nature, souvent accompagnées d’une sauce béchamel, d’une sauce Nantua ou d’une sauce à base de beurre d’écrevisse.

Pour avancer dans votre repas, vous n’oublierez pas de demander le Saint Marcellin, un fromage de la région. Pour terminer, la célèbre tarte à la praline, spécialité de la région, viendra ravir vos papilles et combler votre estomac.

Vous accompagnerez vos repas et étancherez votre soif d’un pot de Beaujolais, d’un pot de côte du Rhône, ou d’un pot des Coteaux du Lyonnais.

Si vous préférez manger léger mais suffisamment copieux pour recharger votre énergie afin de poursuivre votre flânerie dans les rues, vous demanderez une salade Lyonnaise. Elle est à base de salade verte, d’une vinaigrette, de croutons, de lardons grillés chauds et d’un œuf mollet tiède. N’oubliez pas votre verre de Beaujolais qui accompagnera admirablement votre plat.

Les petits plaisirs Lyonnais

En dehors du repas classique, la gastronomie est présente partout. Le chocolat tient une place importante à Lyon (Chocolats Richart). Vous trouverez un peu partout les célèbres coussins de Lyon (spécialité de la maison Voisin) à base de pâte d’amande entourant une ganache de chocolat relevée par une pointe de curaçao.

Vous profiterez, au cours d’une après-midi chaude d’un arrêt chez le maître artisan glacier Nardone rue Saint Jean, dans le quartier typique du vieux Lyon pour déguster une glace.