Visiter Lyon, quelle magnifique idée ! L’actuelle capitale de la nouvelle grande région Auvergne-Rhône-Alpes offre aux voyageurs et à ses propres habitants un passé riche et une culture locale plaisante à découvrir.

Du Vieux Lyon aux quartiers rénovés de Confluence, de la Croix-Rousse à la place Bellecour en passant par la basilique Notre-Dame-de-Fourvière, découvrez l’ancienne capitale comme vous ne l’avez jamais vue, avec un guide passionné !

Celui-ci vous entraîne dans plusieurs excursions des quartiers les plus typiques de la ville, sur un ou deux jours, et vous propose également des sorties à vélo. Découvrez ci-dessous le programme proposé.

Visiter Lyon en un jour

Visiter Lyon en une seule journée, c’est possible, mais il faut faire des choix ! Si vous n’avez que quelques heures devant vous, nous vous conseillons de suivre le guide d’abord à travers les ruelles du Vieux Lyon. Vous visiterez notamment les traboules, le quartier Saint-Georges, Saint-Jean et sa cathédrale, avant de vous rendre sur la colline de Fourvière en Funiculaire.

L’après-midi, place à la visite de la Croix-Rousse ! Cette colline qui domine le nord de Lyon se caractérise par son histoire liée à l’industrie de la Soie. Elle fut marquée par les deux révoltes des célèbres Canuts, ouvriers tisserands chantés par Yves Montand. Votre guide vous emmène à la découverte de la Fresque des Lyonnais, du mur des Lyonnais, et des panorama exceptionnels sur le reste de la cité.

Visiter Lyon en deux jours

Vous avez 48 heures ? Parfait ! Aux précédentes visites, votre guide en ajoute deux supplémentaires, sur deux demi-journées. En premier lieu, vous découvrez le quartier des Confluence au sud de la gare Perrache. Entièrement rénové, il abrite notamment le musée des Confluences, ouvert en 2014 et déjà célèbre pour son incroyable architecture.

Puis, l’après-midi, nous filons au Parc de la Tête d’Or. Cet écrin de verdure, situé dans le sixième arrondissement, offre la paix et la tranquillité à des milliers de Lyonnais, en particulier à la belle saison. Avec votre guide, profitez d’une promenade plaisante, découvrez le jardin botanique du Parc, ses serres et son zoo.

Visiter Lyon à vélo

Notez-le : une partie de ces visites peut s’effectuer à vélo ! En effet, les quartiers de la Confluence et le Parc de la Tête d’Or sont très plaisants à découvrir avec ce moyen de locomotion. Outre les visites, nous passons notamment par les berges du Rhône et de la Saône, rénovées pour les piétons et les cyclistes.

Les quartiers et les monuments lyonnais à ne pas manquer

Si vous souhaitez continuer votre visite de Lyon de votre côté, nous vous conseillons de vous promener du côté du huitième arrondissement : au niveau de l’arrêt de métro Monplaisir Lumière, vous découvrirez la place Ambroise Courtois, très plaisante, où vous pourrez facilement prendre un verre en terrasse dans l’un des nombreux bars. Le cinéma et le musée dédié aux Frères Lumière se situe dans le prolongement immédiat de la place sur laquelle, en été, sont organisées das projections en plein air.

Ne manquez pas, bien entendu, la Presqu’île et la place Bellecour. Vous pourrez y admirer la statue de Louis XIV au centre. Remontez la rue Herriot, faites éventuellement un détour par la place des Jacobins et son célèbre Jacobins, et découvrez la place des Terreaux, qui marque le début des pentes de la Croix-Rousse. Elle est dominée par la majestueuse statue du dieu Neptune. La Presqu’île est par ailleurs célèbre pour ses quartiers commerçants, qui s’étendent jusqu’à la rue Victor Hugo. C’est également un secteur où vous pourrez manger, notamment si vous vous rendez rue des Marronniers, près de la place Bellecour.

Si vous êtes amateur de sport, sachez que Lyon vous offre de magnifiques opportunités ! A Gerland, au sud de la cité, vous pourrez voir jouer l’équipe du LOU Rugby et ses stars (dont Michalak et Beauxis, “anciens” du Quinze de France). Et pour apprécier un match de football, rendez-vous au Grand Stade pour suivre l’Olympique Lyonnais (Fékir, Lopes, Depay…) en Ligue 1 ou en Europa Ligue.

Côté musée, nous vous recommandons également le Centre d’histoire de la résistance et de la déportation, situé non loin du Rhône, le long de l’avenu Berthelot, à proximité des universités Lyon 2 et Lyon 3 et des locaux de l’Institut d’Etudes Politiques.