Que voir à Lyon en un jour ?

Naturellement, une ville telle que Lyon mérite que l’on s’y arrête un peu plus de 24 heures… Toutefois, si vous n’aviez qu’une journée et une seule à passer dans l’ancienne capitale des Gaules, que faudrait-il privilégier ? Et quid d’une visite de Lyon sur quelques heures en couple et avec des enfants ?

Si vous vous posez ce genre de questions, nous avons la solution ! Nous vous proposons de découvrir les quartiers les plus pittoresques de Lyon en quelques heures… mais à votre rythme, sans vous presser, et en agrémentant votre visite d’étapes plaisantes. Notre parcours passe par le Vieux Lyon le matin, et par les pentes et le plateau de la Croix-Rousse l’après-midi.

Visiter le Vieux Lyon, de Saint-Georges à Saint-Jean sans oublier Fourvière

Le Vieux Lyon, assimilé aux quartiers Saint-Georges et Saint-Jean, se situe dans l’Ouest lyonnais, au-delà de la place Bellecour et des rives de la Saône, sous le regard bienveillant et dominant de la colline de Fourvière. Il correspond, à l’origines, aux premières implantations historiques de l’Homme dans le secteur de la cité lyonnaise actuelle. S’y sont succédés les Gaulois, les Romains, puis les hommes et femmes du Moyen- ge et de la Renaissance. Chaque époque a laissé son empreinte sur ce quartier de la ville.

Avec votre guide, partez à la découverte des secrets de ce quartier. Promenez-vous dans la rue Saint-Jean et la rue du Boeuf. Entrez dans la cathédrale Saint-Jean. Découvrez les fameuses traboules, ces passages “dans les immeubles” qui permettaient jadis aux piétons de circuler d’une rue à une autre. Enfin, si le coeur vous en dit, montez en funiculaire jusqu’à la basilique Notre-Dame-de-Fourvière. De là, vous pourrez admirer l’ensemble de la cité lyonnaise.

Pour achever cette matinée de visite, notre guide vous propose un déjeuner dans l’un des restaurants typiques de la vieille ville : un bouchon lyonnais, servant les spécialités du cru, arrosées d’un verre de Côte-du-Rhône ou de Beaujolais.

Visiter la colline de la Croix-Rousse

Notre visite se poursuit l’après-midi avec la découverte d’une autre colline : celle de la Croix-Rousse. Celle-ci s’étire sur les hauteur au nord de Lyon. Elle a initialement accueilli de nombreuses congrégations religieuses avant de devenir “la colline qui travaille” : celle de l’industrialisation, de la classe ouvrière lyonnaise, et du travail de la soie. Son histoire s’est écrite dans le sang, avec les deux révoltes des Canuts, les ouvriers tisserands, au dix-neuvième siècle.

De ces événements et de son passé, la Croix-Rousse conserve des traces visibles, comme le Mur des Canuts, que votre guide ne manque pas de vous faire découvrir. Par ailleurs, vous découvrez avec lui la Fresque des Lyonnais, cette peinture murale représentant des habitants célèbres de la cité, ainsi que de nombreuses places typiques de ce quartier.

Nous prenons bien entendu le temps, par ailleurs, de nous arrêter à plusieurs endroits du plateau et des pentes de la Croix-Rousse qui offrent un panorama magnifique sur la ville de Lyon. La visite s’achève en bas des pentes, avec le retour sur la place des Terreaux, proche de l’Hôtel de Ville du premier arrondissement.

Notez-le : le dimanche, la visite des deux quartiers est inversée. Cela permet en effet de profiter, le matin, du marché de la Croix-Rousse, typique et très agréable à fréquenter.